Bannière
Nov04

Susan Tolson

Categories // Rencontres & Interviews

Susan Tolson

La bio attitude est une communion avec la nature et avoir un jardin entretenu dans les règles de l'agriculture biologique est une évidence pour l'ambassadrice des Etats-Unis, Susan Tolson qui cultive une passion :

les fruits et légumes « organic » (bio en anglais). Son arrivée en France s'est faite en 2009, après la nomination de son époux Charles H. Rivkin par Barack Obama, en tant qu'ambassadeur des Etats-Unis à Paris. Cette même année, il a été reconnu par le magazine Fast Company comme l'une des cent personnalités les plus créatives du monde des affaires. De son côté, le magazine l'Epicurien nomme son épouse, Susan Tolson, ambassadrice des « Jardins Bio de France ». Aux Etats-Unis, l'agriculture biologique représente un marché annuel de 25 milliards de dollars et ce chiffre reste en constante augmentation. Un engagement qui se fait toujours dans le respect de notre terre mais aussi de nos mers et océans à travers une pêche raisonnée que les Etats-Unis appliquent en Alaska depuis près de cinquante ans. Un principe qui implique la pêche en dehors des périodes de reproduction, le respect des quotas de pêches et la limitation des pêches intensives à l'image de celle du « King Salmon » qui se pratique à la ligne.

Dans le jardin de la résidence de l'ambassade des Etats-Unis, Susan Tolson cultive ses légumes dans le respect des saisons et reste ainsi en harmonie avec la nature. De l'autre côté de l'Atlantique, c'est Michelle Obama qui, depuis son arrivée à la Maison Blanche cultive son jardin biologique et se prépare à sortir un livre pour 2012. La première dame des Etats-Unis va publier un livre sur ses efforts pour promouvoir une alimentation saine et son jardin bio. En France, l'engagement pour une nourriture saine de cette « First Lady » pourrait voir le nom de la résidence de l'ambassadeur des Etats-Unis à Paris renommée the « Green House ».

Yves Roquel, le chef de la résidence, utilise autant que possible les produits du jardin de Mme Tolson et cuisine chaque légume séparément pour en conserver les saveurs. L'engagement de l'ambassadrice ne s'arrête pas là puisque le recyclage est aussi une priorité, qu'elle tient de la Californie où l'ensemble de la population est largement sensibilisé. Le printemps reste la période la plus intense au coeur du jardin de la résidence, nous confie Susan Tolson : « nous faisons pousser un maximum de légumes différents afin de redécouvrir le goût originel de chacun d'eux à l'image du choux de Bruxelles que l'on adore avec mon mari, tout comme le poireau, le radis et bien d'autres. Nous produisons une dizaine de variétés de tomates, des herbes fraîches,et beaucoup de fruits (fraises, kiwi...) et chose exceptionnelle un figuier en plein coeur de Paris. Nous avons à nos côtés un stagiaire de l'Ecole du Breuil, établissement d'enseignement horticole, afin de perfectionner nos cultures ».

Au cours d'un entretien aussi original qu'intéressant, c'est avec élégance et sincérité que Susan Tolson à répondu à nos questions d'Epicurien...

Mme Tolson, quelles sont vos origines et goûts culinaires ? Je suis née dans l'immense ville de Washington, sans avoir vraiment de références en matière de spécialité culinaire. En revanche, nous avions à disposition beaucoup de produits divers et variés comme la viande, les poissons mais surtout les pommes de terre et autres légumes dont je raffole.

Votre style gastronomique ? C'est en Californie que je me suis vraiment mise à la cuisine. J'aime beaucoup mélanger les styles, les épices et les saveurs, comme la mangue et l'ail que j'adore, pour obtenir des mariages uniques. L'originalité et l'ouverture sont pour moi des aspects important dans la cuisine.

Votre restaurant préféré ? Vous savez il y en a beaucoup, surtout en France, mais mon établissement préféré reste « La Cigale Recammier » dans le 7ème arrondissement de Paris.

Votre plat préféré ? Les haricots verts sautés, tout simplement.

Vos mets préférés (poisson, viande, fromage, légume, fruit) ? Je suis fan du Choux de Bruxelles que j'aime à cuisiner avec un trait d'huile d'olive et de l'ail. Pour le fruit sans hésitation la mangue, que notre chef Yves Roquel cuisine avec des oignons et du « jalapeno pepper » (entre le poivron et le piment) qui provient du jardin de la résidence. Pour ce qui est du poisson, ceux d'Alaska sont mes préférés mais mon poisson de coeur reste le Saint-Pierre que j'accompagne de légumes à la vapeur ou simplement sautés. Côté viande un bon poulet grillé avec du riz me convient parfaitement. J'aime beaucoup le fromage et en particulier le camembert avec du pain grillé « crostini » que je déguste volontiers accompagné d'un verre de Petit Chablis ou d'un vin de dessert.

Le dessert que vous réalisez et vous évoque un souvenir d'enfance ? « Le gâteau jamais raté » qui est un cake au chocolat que me préparait ma grand-mère. Je le mangeais par gourmandise avec des marshmallow.

Votre saison préférée ? « Spring », le printemps sans hésiter. Une très belle saison avec son lot de verdure et qui permet à mon jardin de retrouver ses belles couleurs.

Votre style de vin ? Je préfère les vins blancs et au risque de paraitre un peu chauvine, plus particulièrement ceux de Californie, le Chardonnay «Cakebread » de la Nappa Valley. En tant qu'ambassadrice des Etats Unis, je me dois aussi de vous faire savoir que nous avons également de très bons vins. A chaque couleur de vin, donnez votre appellation ou château. J'adore les grands vins blancs de Bourgogne comme le Montrachet (Puligny et Chassagne). Pour ce qui est des vins rosés, je n'en bois pas. Quant aux rouges, le Châteauneuf-du-Pape est mon préféré tout comme le Château Margaux que j'ai visité et qui m'a séduit.

Votre marque de Champagne ? Taittinger, sans hésiter et Veuve Clicquot mais le brut de préférence, pas le rosé.

Où vous procurez-vous vos produits fins, vins et champagnes ? Paris est une ville qui regorge de richesse où l'on peut trouver toutes sortes de merveilles culinaires. Personnellement, j'aime faire mes achats dans le 7ème, à l'épicerie au Bon Marché.

Votre bière (Blonde, brune, rousse)...une marque ? Je n'en bois pas.

Votre alcool ? J'adore le Calvados et l'Armagnac. Mon époux quant à lui, adore le Cognac et tout spécialement celui de la maison Delamain.

Votre hôtel préféré ? Nous avons passé un excellent séjour aux Seychelles où nous sommes restés au Four Saison. L'hôtel était à la hauteur de cette destination de rêve.

Vos destinations business, saison et évasion préférées ? Pour le business c'est à New-York, qui est au coeur de la vie des affaires. Selon les saisons, nous aimons changer chaque année de destination mais c'est dans les îles que l'on finit le plus souvent comme celles de l'océan indien (Mauritius, Seychelles...). Pour ce qui est de s'évader, la Californie en numéro un et Hawaï fait aussi partie de nos préférences.

Votre écrivain préféré ? Ernest Hemingway.

Votre acteur et actrice préféré ? Pour l'actrice je dirais Meryl Streep et l'acteur, sans hésiter Robert Redford.

Votre dressing ? Classiques et élégantes, mes robes sont signées Ralph Lauren.

Votre maison ou Style de Joaillerie ? Chez moi, le bijou c'est souvent de chez Van Cleef and Arpels.

Votre Voiture ? Je conduis une Lexus Hybride qui allie luxe, confort et est beaucoup moins nocive pour notre planète.

Comment avez-vous trouvé le Magazine de L'Epicurien ? Votre magazine est formidable très diversifié, truffé d'information et illustré par de belles photos. On y retrouve les bonnes tables de Paris et ça, j'adore. Paris est une ville formidable ou l'Epicurien est au sommet de la culture. On y rencontre beaucoup de monde, les gens sont agréables, ils sortent régulièrement. C'est une grande chance de vivre à Paris, profiter des expositions et de la culture, c'est pour moi une expérience unique et exceptionnelle.

Je terminerais en vous demandant de me dire ce que pour vous représente l'Art de Vivre Epicurien ? Cela représente tous les bonheurs de la vie, le plaisir de la table, les bons vins entre gens que l'on aime. C'est quelque chose qu'on retrouve à Paris.